L’institution

Mot du Président

Le périmètre du Syndicat Mixte des Transports Urbains Thionville-Fensch représente un territoire dynamique et solidaire. Dans un contexte général et national difficile, le rôle de l’action publique y reste cependant essentiel.

La liberté et la facilité de déplacement des personnes et des biens sont au cœur de notre société. La mobilité et les transports urbains, composantes essentielles d’une gestion durable d’un territoire, constituent donc un défi incontournable pour nos communes.

Le SMiTU organise, sur ce territoire, l’ensemble des modes de déplacements en adéquation avec les besoins de la population, pour une agglomération plus agréable à vivre, moins polluée et plus responsable. Contribuer à l’évolution des comportements des usagers, tout en valorisant les bonnes pratiques, incite au report modal de la voiture particulière vers les transports en commun et les modes doux.

Notre objectif : améliorer la circulation du réseau urbain, pour doter le périmètre d’un système de transport moderne, efficace et accessible à tous.

La planification des transports s’insère dans une vision globale et cohérente du tissu urbain. Elle requiert un engagement à long terme. Ces dernières années ont permis de poser les bases de grandes réalisations qui préparent l’avenir. Renouvellement de la flotte de bus, nouveau système de billettique, Plan de Déplacements Urbains… toutes ces actions témoignent de notre volonté de doter notre territoire d’un système de transport plus performant

Les réalisations présentées sur ce site, illustrent notre engagement à investir dans les grands projets comme dans le lien quotidien avec les usagers.



Jean-Marie MIZZON


Mot du Président



Le périmètre du Syndicat Mixte des Transports Urbains Thionville-Fensch représente un territoire dynamique et solidaire. Dans un contexte général et national difficile, le rôle de l’action publique y reste cependant essentiel.

La liberté et la facilité de déplacement des personnes et des biens sont au cœur de notre société. La mobilité et les transports urbains, composantes essentielles d’une gestion durable d’un territoire, constituent donc un défi incontournable pour nos communes.

Le SMiTU organise, sur ce territoire, l’ensemble des modes de déplacements en adéquation avec les besoins de la population, pour une agglomération plus agréable à vivre, moins polluée et plus responsable. Contribuer à l’évolution des comportements des usagers, tout en valorisant les bonnes pratiques, incite au report modal de la voiture particulière vers les transports en commun et les modes doux.

Notre objectif : améliorer la circulation du réseau urbain, pour doter le périmètre d’un système de transport moderne, efficace et accessible à tous.

La planification des transports s’insère dans une vision globale et cohérente du tissu urbain. Elle requiert un engagement à long terme. Ces dernières années ont permis de poser les bases de grandes réalisations qui préparent l’avenir. Renouvellement de la flotte de bus, nouveau système de billettique, Plan de Déplacements Urbains… toutes ces actions témoignent de notre volonté de doter notre territoire d’un système de transport plus performant

Les réalisations présentées sur ce site, illustrent notre engagement à investir dans les grands projets comme dans le lien quotidien avec les usagers.



Jean-Marie MIZZON




Syndicat Mixte des transports Urbains Thionville Fensch

La mobilité sous toutes ses formes

Le Syndicat Mixte des Transports Urbains a pour objet l’organisation, la gestion et l’amélioration des transports de personnes sur son périmètre avec la mise en place et le suivi du service public.
Il doit également élaborer et mettre en œuvre le Plan de Déplacements Urbains (PDU) en veillant à sa compatibilité avec les autres documents d’urbanisme existants dans lequel il s’inscrit (SCOT, SDAGE, DTA, PIG…).

Le SMiTU définit la consistance du réseau de transports publics de manière générale : les lignes, les horaires, les tarifs… Celui-ci contribue au financement des aménagements réalisés par les communes membres en faveur des transports.

La couverture de l’insuffisance de recettes du réseau de transports est également assurée par le Syndicat.

Le SMiTU a délégué la gestion des services de transports urbains à la Société Publique Locale (SPL). Cette dernière exploite ainsi le réseau de transports du SMiTU Thionville-Fensch, appelé Citéline.

Le périmètre du SMiTU

Communauté d'Agglomeration Portes de France Thionville

Communauté de Communes de l'Arc Mosellan

Communauté d'Agglomeration du Val de Fensch

Communauté de Communes de Cattenom et environs

Communauté de Communes du Sillon Mosellan

Communauté de Communes du Pays Haut Val d'Alzette

D’une manière générale, le SMiTU veille à ce que chaque citoyen des 35 communes membres dispose du meilleur service de transports collectifs possible

L'historique du SMiTU


  1. 1911

    Création du réseau concédé des tramways de la Vallée de la Fensch par la Société Lorraine des Chemins de Fer

  2. 1912

    Création des 2 premières lignes de tramways
    (Thionville – Basse Yutz et Thionville – Fontoy)

  3. 1913

    3 561 276 voyageurs
    60 agents
    Parc : 20 motrices et 12 remorques

  4. 1920

    La société d’Electricité et de Gaz de la Basse Moselle reprend l’exploitation à son compte

  5. 1930


    140 agents
    Parc : 24 tramways et 14 remorques

  6. 1946

    Premiers autobus

  7. 22/07/1950

    Création du Syndicat Intercommunal des Transports concédés de la Vallée de la Fensch = SITCOVAF
    = 12 communes (Algrange, Fameck, Florange, Fontoy, Hayange, Knutange, Neufchef, Nilvange, Serémange-Erange, Terville, Thionville et Basse-Yutz)

  8. 01/01/1952

    Création d’une Société d’économie mixte (SEM) de transport = Trans Fensch

  9. 22/09/1952

    Dernier voyage des tramways

  10. 20/05/1958

    Signature du contrat définitif entre le SITCOVAF et son exploitant

  11. 1969


    Construction d’un dépôt à Thionville

  12. 1972

    120 véhicules

  13. 1975

    SITCOVAF = 18 communes
    20 346 000 voyageurs

  14. 15/12/1975

    Mise en place du Versement Transport à un taux de 0,50% des salaires par le Comité Syndical
    (Loi de 1973 : donne aux collectivités locales ayant la responsabilité d’un réseau de transport urbain, la possibilité de prélever auprès des employeurs, une taxe destinée à favoriser l’utilisation des transports collectifs par les salariés)

  15. 1978

    SITCOVAF = 32 communes
    Versement transport : 0,75%

  16. 1980

    Versement transport : 1%

  17. 1984

    Transfert de compétence du Département : principe de la gestion directe du transport scolaire

  18. 1992

    Revalorisation des participations des communes adhérentes
    Adoption du principe de la fiscalisation directe

  19. 1996

    Modernisation de l’outil de travail et des infrastructures de TransFensch

  20. 2001

    Le SITCOVAF devient un syndicat mixte : le Syndicat Mixte des Transports Urbains Thionville-Fensch (SMiTU)
    S’inscrit dans une démarche de Plan de déplacements urbains (PDU) visant à réorganiser la mobilité pour que chaque mode de déplacement ait la place qu’il mérite

  21. 2006

    SMiTU = 35 communes

  22. 01/01/2014

    Trans Fensch devient 3 entités distinctes : Société d’économie mixte (SEM), Société publique locale (SPL) et Groupement d’intérêt économique (GIE)

  23. 2015

    Modernisation de la flotte des bus et création d’une nouvelle charte graphique
    Nouvelle billettique intermodale lorraine